Twitter en attendant mieux

Posté dans E-santé - le 13 juillet 2015

Faute d'outils sécurisés, les plate-formes grand public sont utilisées pour pallier le manque de proximité entre des patients avérés ou potentiels.

Je vous recommande cet excellent article (en anglais) qui met bien en avant les retards du monde de la santé dans le monde numérisé actuel :

http://medicalxpress.com/news/2015-06-doctors-twitter-advance-health-messaging.html

Faute de mieux, nous devons nous contenter d'exposer au monde nos problèmes de santé et avoir des réponses rapides (et pas fiables)  de professionnels de santé à qui nous devons accorder une confiance aveugle.

En attendant mieux...

Yacine