La télémédecine et les services de visites à domicile outre-atlantique

Posté dans E-santé - le 12 août 2015

En France, demander une visite à domicile d'un médecin généraliste ou d'un infirmer doit passer par un régulateur centralisé ou une prise de RDV auprès du professionnel de santé ; tout cela en faisant preuve d'une pugnacité sans faille !

En France, la mise en place de la télémédecine prend du temps et fait face à des complexités administratives et réglementaires.

En France, demander une visite à domicile d'un médecin généraliste ou d'un infirmer doit passer par un régulateur centralisé ou une prise de RDV auprès du professionnel de santé ; tout cela en faisant preuve d'une pugnacité sans faille !

Outre-Atlantique, personne ne s'embête, mais avec des tarifs tout de même très élevés (surtout que les assurances santé privées américaines ne reconnaissent pas "encore" ces services). Les professionnels de santé américains sont très demandeurs d'heures supplémentaires (et friands de ces revenus additionnels évidemment !).

Des startups naissent, grossissent et signent des accords (notamment avec Uber et des laboratoires de matériel médical connecté) pour proposer des services pragmatiques et en accord avec notre temps et les technologies d'aujourd'hui.

C'est ce qu'ils appellent les services de docteur à la demande ("On-demand Doctor")

Voici un petit tour d'horizon de ces principales startups :

Ils proposent, sur un simple coup de téléphone, d'envoyer en moins d'une heure un médecin ou tout autre profil de professionnel de santé pour $99.

Ils envoient un professionnel de santé à toute heure pour tout ce qui est urgence pour $200 (en utilisant Uber pour les déplacements). Ils proposent également des RDV à domicile (hors urgences) pour des tarifs allant de $75 à $100.

MedZed envoient un infirmier au domicile, qui évalue l'état de santé, puis engage une téléconsultation avec un médecin pour qu'il fasse une prescription (télé-prescription autorisée aux USA). Tout cela moyennant $150.

Ici c'est la consultation de l'infirmier qui se fait par visio ($50). Si cela est nécessaire, déplacement d'un médecin ou de l'infirmier pour $150.

Un peu comme nos maisons de santé mais en version "à domicile", cette startup propose de prendre le relais des appels au famous 911 pour ce qui est estimé ne pas relever des urgences. Entre $200 et $300 selon la demande, cela permet de désengorger les urgences et de réduire l'addition pour les patients (une visite aux urgences peut devenir très (très) chère).

Si vous souhaitez plus d'informations sur ces startups, vous pouvez consulter cet article du très sérieux Wall Street Journal (en anglais) : Startups Vie to Build an Uber for Health Care

Yacine